L'hiver est sorti de sa cage.

Oui, il y a des mondes qui s'insinuent dans nos coeurs
Et retournent en labours les airs que l'on fredonne,
Le compas ferme jusqu'à la saison morte,
Poursuivant comme les singes les amandes des amandiers.

Et si lourds et si lents qu'à la longue,
Parcourant nos veines de leurs épaves nonchalantes,
Ils suintent, 
Ils suintent comme les vieux murs des pitiés d'hommes.

Alors j'ai fait une blague à l'Ange, je lui ai dit "Nestor",
Je lui ai dit fleur, je lui ai dit flore, que j'avais trouvé
Un défaut à sa serrure.

Cela n'a pas dû peser bien lourd dans la balance,
Il aurait fallu endormir la bête, et dans une plus large mesure,
"Tuer le veau".

On peut dire que ce fut une sacrée journée celle-là,
Les plantes, les fleurs, les rivières, enfin
Tout ce que l'on nomme par-ci par-là, et qui fait nos saisons, 
Et pour peu qu'on les trouvât dans une nuit rêvée,
Tout cela eut fui dans la lande.